Biographie

Jacques nait à St Lô, dans la Manche, le 14 Juin 1920, il y passe sa jeunesse, un jour sur la plage d'(Agon)Coutainville il rencontre Philippe Clay, (alors marié à une Countainvillaise), qui lui demande de mettre en musique un de ses textes, et voilà commence sa carrière... un peu par hasard ! Il faut dire que Jacques sortait du conservatoire (Hautes études du Conservatoire Casasdesus) et qu'il maitrise parfaitement l'art du piano et de la musique. Il commencera à créer des chansons en auteur compositeur (en 1946 Edith Piaf lui interprète une chanson "dans ma rue"). Puis, dans la fin des années 40, pour gagner sa vie il joue dans des cabarets, dont le "Handicap" à la porte d'Auteuil, qui s’appellera le Murat par la suite, où il y fera la connaissance de Maurice Vidalin, son futur grand ami et compère, il y sera remplacé par Gilbert Bécaud. Avec Maurice ils vont écrire de nombreuses chansons pour une multitude d'interprètes. Dès 1954 ils installent leur QG chez Marcel Francotte (le Frère de Madeleine, future femme de Jacques et ma maman), Bvd Pasteur à Paris, ils écrivent pour Juliette Gréco, une de leurs premières œuvres, "On en dira" (Marc Lanjean coécrit les paroles avec Vidalin). À partir de 1957, leur fructueuse association donne de grands succès comme "Zon zon zon" interprété par Colette Renard et Michèle Arnaud (1957), "Julie" par Marcel Amont (1957), "Les Boutons dorés" écrit pour Jean-Jacques Debout et repris par Barbara en 1959.
Leur consécration arrivera en 1961 quand ils gagnent le Grand Prix du Concours L'Eurovision  avec "Nous les amoureux" chantée par Jean-Claude Pascal qui concourait pour le Luxembourg.
Vient sa rencontre avec Claude Nougaro, et là, quelques belles chansons voient le jour: "Le jazz et la java", "Cécile", "Une petite fille" "Je suis sous"....
Ensuite il croisera le grand Jean Loup Dabadie, avec qui il écrira de nombreuses chansons surtout pour Reggiani : "Le petit garçon", "L'italien", "Hotel des voyageurs", L'absence".....
Sans parler de Caussimon de JeanJacques Debout, Delpech, Gall, Régine...
Sa dernière chanson, en 1973, sera le fait de Serge Lama, qui lui demande de mettre en musique les paroles d'une chanson au départ, un peu triste mais qui se verra devenir un succès de bals populaires, tellement elle est entraînante: "Les petite femmes de Pigalle"
Voilà une vie bien remplie, faite de belles rencontres
Merci à lui et à tous ces artistes (d'une époque, un peu révolue) qu'on aime... toujours

Et ses Interprètes

Parmi ses interprètes, on trouve notamment France Gall ("Christiansen", "Mes premières vraies vacances"), Juliette Gréco ("Jusqu'à où, jusqu'à quand" et "Les Mariés"), Françoise Hardy ("Le Temps des souvenirs"), Serge Lama ("Les Petites Femmes de Pigalle"), Claude Nougaro ("Une petite fille", "Le Jazz et la Java", "Je suis sous"…), Serge Reggiani ("Le Petit Garçon") et Édith Piaf "Dans ma rue".
En 1974 il obtient, à titre posthume, puisqu'il nous quitte le 24 Août 1973, L'Oscar de la Chanson Française 1974 pour "les petites femmes de pigalle"

Prix decernés

  • Prix de Deauville, 1953

    avec "Quand il m'embrasse" interprété par Mathé Alltéry, auteur Maurice Vidalin.

  • Prix de Monté-Carlo, 1958

    avec "entre pigalle et blanche" interprété par Patachou, Philippe Clay..., auteur Roland Valade.

  • Grand Prix de l'Eurovision,1961

    avec "nous les amoureux" interprété par Jean-Claude Pascal , auteur Maurice Vidalin.

  • 3ème Prix de l'Eurovision 1962

    avec "petit bonhomme" interprété par Camillo Felgen,puis par Isabelle Aubret, auteur Maurice Vidalin.

  • Grand Prix de la SACEM,1960

    avec "zon zon zon" interprété par Colette Renard, auteur Maurice Vidalin.

  • Oscar de la Chanson Française, 1974

    pour "les petites femmes de pigalle" interprété par Serge Lama.

  • Premier succès, 1947

    avec "Pluie d'été", indicatif du thé dansant radiographique, (tous les jours à 17h00), chanté par Jane Morgan.

Interview de Philippe Datin

Plus de 45 ans après sa mort, les chansons de Jacques sont toujours vivantes et actuelles.

Voilà pourquoi mes enfants (Laurette et Baptiste) et moi, avons crée ce site en lui rendant hommage, sans oublier ses auteurs et interprètes qui l’ont accompagné dans sa courte carrière.

Au désir de répertorier ses succès, s’ajoute l’occasion de remettre en mémoire des chansons un peu oubliées et le prétexte de sortir le compositeur de l’ombre.

C’est aussi un clin d’œil à tous ceux qui ont vécu cette période et, peut-être, connu mon père…. Un appel à vos souvenirs…

Merci à tous et n’hésitez pas à nous contacter ou nous envoyer tout ce que vous pourrez trouver(disques, photos...), chez vous, pour que ce site vive.

Galerie photos